Festival – Le festival de la Chaise Dieu, près du Puy-en-Velay, présente cette année sa 53ème édition dans un cadre propice à l’évasion et à la liberté artistique. Voici un aperçu de la programmation 2019 !

Des grandes pages de la musique symphonique…

Que cela soit la Neuvième de Beethoven (samedi 24 août, 14h30, Abbatiale Saint-Robert par Le Cercle de l’Harmonie et le chœur Octopus dirigés par Jérémie Rhorer), le second concerto pour piano de Brahms (avec Adam Laloum au clavier accompagné de l’Orchestre Symphonique de Bretagne dirigé par Grant Llewellyn le vendredi 30 août à 21h), le concerto n°2 pour violon de Mendelssohn (même orchestre et même chef qui accompagnent la violiniste Dorota Anderszewska le samedi 31 à 14h30) ou la musique de Gluck et Berlioz (Le Concert impromptu, quintette à vent, samedi 31 août à 17h30, Auditorium Cziffra), ces pages ne nous sont pas inconnues. Toutefois, les réentendre au milieu d’un public de mélomanes – celui de la Chaise-Dieu l’est incontestablement – et dans des lieux augustes invitent à modifier son écoute, et parfois à redécouvrir les œuvres jouées. En outre, Julien Caron, directeur artistique du festival, montre un doigté unique dans ses choix d’artistes invités, réussissant à allier tradition et modernité, sans fausse note. Une véritable gageure.

Le concert Impromptu dans Fêtes de Claude Debussy

… et des (re)découvertes !

L’ensemble Les Accents dirigé par Thibault Noally redécouvre un oratorio d’Alessandro Scarlatti (1660 – 1725) – on connaît davantage son fils Domenico Scarlatti pour ses 555 sonates pour clavier – Il martirio di Santa Teodosia. La représentation se déroulera le samedi 24 août à 21h avec une superbe production : Emmanuelle de Negri, Emiliano Gonzalez-Toro…

Pour les passionnés d’oratorios et d’arias italiens, on continue le dimanche 25 août à 21h à la Cathédrale du Puy-en-Velay avec les Talens Lyriques et la superbe mezzo Ambroisine Bré dans un programme Rossi, Perti, Ferrandini et Vinci ! Nous vous recommandons également le concert de la contralto Delphine Galou le 1er septembre à 21h dans un programme d’airs sacrés de Vivaldi avec l’Accademia Bizantina, dont deux disques sont parus il y a peu.

Delphine Galou, Accademia Bizantina, Ottavio Dantone, Musica sacra per alto et Arie e cantate per contralto, parus chez Naïve.

Par ailleurs, le public pourra entendre le lundi 26 août l’ensemble de Jean Rondeau, Nevermind, dans un quatuor de Telemann, et une œuvre contemporaine de Philippe Hersant La Harpe de David, qui a récemment été saluée lors du festival de l’Abbaye-aux-Dames de Saintes.

Et ce n’est pas tout ! Concerts, conférences, sérénades itinérantes, off… Retrouvez le programme complet sur le site www.chaise-dieu.com . Billetterie en ligne ou au 04 71 00 01 16. Places entre 11€ et 95€.