Avec les populaires séances d’opéra au cinéma, l’art lyrique s’invite chez vous à chaque saison ! Pathé Live, Kinepolis, UGC (Viva l’opera !) et cinémas indépendants (Royal Opera House Live Season Cinema) proposent cette année encore une belle programmation en partenariat avec les plus grandes maisons lyriques. Avec plus de 40 dates, voici notre sélection en 4 saisons.

Des classiques modernes pour un automne explosif

Don Giovanni (Royal Opera House, 8 octobre), Turandot (MET, 12 octobre), Madama Butterfly (MET, 9 novembre), Roméo et Juliette (Staatsoper de Vienne, 3 et 17 octobre)… Autant de classiques que l’on aime réécouter à l’infini. D’autant plus quand ils font l’objet d’une nouvelle production !

L’UGC diffuse en direct depuis l’Opéra Garnier deux productions résolument modernes. La Traviata de Verdi version 2.0 sort sur écran le 24 septembre, dans une version signée Simon Stone. On y retrouve Pretty Yende, chanteuse lyrique sud-africaine dans le rôle de Violetta : un vent de fraicheur !

Le 10 octobre, la chaîne de cinéma revisite Les Indes Galantes de Rameau grâce à la production réalisée par Clément Cogitore et dirigée par Leonardo Garcia Alarcon. Cette version est très attendue depuis la sortie du film du réalisateur en 2017 (voir ci-dessous), elle devrait faire parler d’elle ! 

L’opéra bouffe Don Pasquale (Gaetano Donizetti) est quant à lui reprogrammé le 24 octobre dans la production de Diamano Michieletto. Revisité à la sauce du Royal House Opera avec Bryn Terfel en star de casting, cette version fait suite au succès retentissant des représentations de l’année dernière à l’Opéra Garnier.

Et sans oublier le Metropolitan Opera qui se frotte pour la première fois à l’opéra de Philip Glass, Akhnaten, le 23 novembre prochain (Pathé Live). Et qui dit première fois, dit nouvelle production avec Karen Kamensek, à la direction… à découvrir !

Des œuvres contemporaines pour un hiver coloré

Cet hiver, c’est le Metropolitan Opera qui domine la scène avec quatre nouvelles productions. Deux sont emblématiques du XXème siècle : le 11 janvier, Wozzeck de Berg est mis en scène par William Kentridge avec pour la première fois dans le rôle éponyme, Peter Mattei ; et, le 1er février, un retour en force de Gershwin après près de trois décennies d’absence au MET, avec Porgy and Bess, un opéra original et très américain !

François Girard, réalisateur canadien signe une nouvelle production de l’opéra fantastique de Wagner, Le Vaisseau fantôme, pour le Metropolitan Opera avec Bryn Terfel dans le rôle du Hollandais. Et si c’est de froid dont vous avez envie à l’approche de Noël, UGC propose en direct 17 décembre depuis l’opéra Bastille, Le Prince Igor de Borodine, une nouvelle production de Barrie Kosky (mise en scène) et Philippe Jordan (direction musicale).

De grandes oeuvres et de grands interprètes, pour un printemps scintillant

Avec deux nouvelles productions, le Royal Opera prend la relève du renouveau printanier. Une rafraîchissante version (mise en scène de Tobias Kratzer) de l’unique opéra de Beethoven, Fidelio (17 mars 2020) avec les prestigieux Jonas Kaufmann et Lisa Davidsen, sera diffusée en direct depuis le Royal Opera House par Publicis cinémas et quelques cinémas indépendants. Elektra de Strauss (18 juin 2020) signé par le très célèbre Christof Loy et Nina Stemme dans le rôle clef, promet lui aussi un grand moment d’opéra.

Une saison estivale en berne

Ah l’été, le soleil, les terrasses, les plages… Pas vraiment la période à s’enfermer dans un cinéma ! Les salles l’ont bien compris : rares sont les opéras programmés à cette saison ! Mais pour les plus « opéraddict » d’entre vous, le monument de Verdi, Aida, interprété dans le cadre du festival de Salzbourg (Autriche), est présent dans les UGC de votre région les 25 juin et 2 juillet 2020.

Pour plus d’informations: