SAISON 19/20 – L’Hôtel des Invalides et sa saison musicale s’apprêtent à vivre une saison particulièrement intense. En 2020, le prestigieux édifice édifié par Louis XIV à Paris fêtera ses 350 ans de son acte de fondation : l’occasion de revivre les temps forts de son histoire, illustrés par les musiques de chaque époque, interprétée par de grands musiciens comme l’Orchestre de la Garde Républicaine. Classique mais pas has been est partenaire de cette riche saison musicale et partage avec vous sa sélection de concerts à ne pas manquer.

Les canons de l’élégance : expo et concerts

« Ah que j’aime le militaires », disait la Grande Duchesse de Gerolstein d’Offenbach. Elle aime « leur uniforme coquet, Leur moustache et leur plumet! ». Le prestige de l’uniforme est le sujet de l’exposition Les Canons de l’élégance, présentée du 10 octobre 2019 au 26 janvier 2020 (toutes les infos ici). La saison musicale présente 8 concerts exhalant le pouvoir de séduction des militaires (toutes les infos ici).

Notre coup de cœur ? Lundi 2 décembre, la mezzo-soprano Isabelle Druet (souvenez-vous de son excellent spectacle Le pays où l’on fait la guerre) retrouve David Violi au piano pour Les Concerts du général Mangin. Entre 1915 et 1918, ce général eu la bonne idée de mobiliser les soldats-musiciens comme Caplet, Durosoir et Maréchal pour donner la grande musique à l’arrière du front de la Grange Guerre. En savoir plus.

Si les invalides m’étaient contés

Les 350 ans de la fondation des Invalides, en 1670, est l’occasion de passer en revue l’histoire de ce bâtiment parmi les plus visités de Paris. Mille et une histoires peuvent être racontées sur ce panthéon militaire, où, aujourd’hui encore, on rend hommage à nos héros, défenseurs de liberté ou victimes de la barbarie. La saison musicale propose trois concerts autour de cette thématique. (En savoir plus ici)

Notre coup de cœur ? Le 16 mars dans le Grand salon, le spectacle « Si les Invalides m’étaient contés ». Autour du comédien Didier Sandre, l’ensemble Le Concert de la Loge fait entendre les pages de l’époque baroque comme Les Invalides de Couperin, les Caractères de la guerre de Dandrieu, la Marche des Marseillois de Balbastre ! En savoir plus.

Restés à l’affut : nous vous ferons gagner des places pour ces concerts !

1940 : Apocalypse et esprit de joie

1940 : l’année de basculement pour l’histoire de l’Europe. La France capitule et divise le pays en deux camps ennemis. Collaboration ou résistance : les musiciens et les poètes n’échappent pas au choix. La saison musicale proposera 7 concerts autour de ce thème et feront entendre la musique de Messiaen et Poulenc, entre autres.

Notre coup de cœur ? Le 28 mai un grand concert dans la Cathédrale Saint-Louis avec l’Orchestre symphonique de la Garde républicaine, dirigé par Sébastien Billard, le Chœur de l’Armée française et…. Daniel Hope. Ce formidable violoniste s’est passionné pour la vie musicale de la Seconde Guerre mondiale, notamment la musique au camp de Terezín. A Paris, ce concert fera entendre la musique de la résistance – le Chant des partisans de Marly et le Concerto n°2 pour violon et orchestre de Britten – de la paix – l’Adagio pour cordes de Barber – et de l’exil avec les Images hongroises de Bartok.

Saison musicale du Musée de l’Armée Les Invalides. De 10 à 35 euros. Toutes les infos sur http://saisonmusicale.musee-armee.fr