RADIO – On se souvient de Rostropovitch jouant Bach devant les télévisions du monde entier. On se souvient de Barenboïm dirigeant le Philharmonique de Berlin pour les Allemands de l’Est… 30 ans après la chute du Mur de Berlin, le monde musical se souvient. France Musique consacre une journée spéciale le 9 novembre. Arte rediffuse une série de vidéos cultes.

Qui n’a pas cette image en tête : celle du violoncelliste Mitslav Rostropovitch jouant une partie des Suites de Bach, assis devant le mur, moins de 48h après l’ouverture des frontières. Trois jours seulement après l’événement, Daniel Barenboïm dirigeait le Concert de la chute du mur. Le 25 décembre de la même année, Léonard Bernstein dirigeait la Symphonie n°9 de Beethoven rebaptisée pour l’occasion « Ode an die Freiheit » (Ode à la Liberté). La Chute du Mur de Berlin fête ses 30 ans. La musique classique avait été très présente lors de cet évènement historique, symbole absolu du dialogue et de l’Europe à nouveau unie.

France Musique célèbre la chute du mur en proposant des émissions du 4 au 10 novembre. Le 8 novembre, dans le 7h-9h Musique Matin par Jean-Baptiste Urbain recevra Daniel Barenboïm. Générations France Musique, le Live qui sera diffusé le 9 novembre à 16H en direct de l’Institut Français de Berlin. Clément Rochefort, qui présente l’émission, a mobilisé de nombreux invités : Emmanuel Pahud (flûte), Nathalia Milstein et Jérémie Moreau (pianos), Julie Nemer (mezzo-soprano) et Marie-France Giret (piano) et des formations berlinoises de chambre.

ARTE, la chaîne de télévision franco-allemande profite de l’évènement pour diffuser la vidéo d’un concert mythique… Le 12 novembre 1989, trois jours après la chute du mur alors que l’ordre mondial bascule, Daniel Barenboim et l’Orchestre philharmonique de Berlin donnent au pied levé un concert pour les citoyens de la RDA qui sont alors nombreux à fouler le sol de l’Ouest pour la première fois. Il leur suffit de présenter leurs papiers pour assister au concert…