FESTIVAL – Le 7 décembre, le label La Dolce Volta organise une journée de concerts à la salle Gaveau à Paris. Ce festival propose quatre concerts de huit musiciens signés chez le jeune label français : Wilhem Latchoumia, Xavier Phillips, Anne Gastinel, Dana Ciocarlie, Geoffroy Couteau, Amaury Coeytaux, Raphaël Perraud, Nicolas Baldeyrou.

Souvenez-vous, en novembre 2018, nous vous invitions pour le premier festival du label La Dolce Volta. Dans un Paris secoué par les gilets jaunes, le label avait tenu bon. Il remet le couvert cette année… deux jours après la journée noire du 5 décembre ! A cœur vaillant rien d’impossible, surtout quand il s’agit de défendre toujours et encore ses artistes. Rendez-vous donc dans le 8ème arrondissement de Paris, à la mythique salle Gaveau samedi prochain pour écouter les dernières pépites de La Dolce Volta.

Wilhem Latchoumia/ Dolce Volta

14h // Wilhem Latchoumia

En ouverture du festival, Wilhem Latchoumia nous embarque dans la féerie de nos jeunes années. Dans son concert Les Mirages de l’enfance, il dessine au piano l’imaginaire de trois compositeurs : Henry Cowell, Sergueï Prokofiev et Manuel De Falla. L’un est américain, l’autre russe, le dernier espagnol. Tous ont en commun un univers où la magie opère chez les amoureux et où les fées accomplissent chaque vœux.

16h // Xavier Phillips & Anne Gastinel

Deux maîtres du violoncelle repartent à l’école ! Jacques Offenbach obligera Xavier Phillips & Anne Gastinel à défendre la virtuosité que le roi de l’opérette exigeait de sa musique. Étant lui-même violoncelliste, le compositeur du XIXème siècle a écrit trois Cours méthodique de duos pour deux violoncelles. Le premier est dédié aux amateurs, le deuxième est réputé difficile et le troisième extrêmement exigeant. Pour ce concert très original, le duo enchaînera six extraits choisis de cette œuvre à découvrir !

18h // Dana Ciocarlie

Schumann, toujours Schumann ! La pianiste franco-roumaine Dana Ciocarlie est l’une des spécialistes du compositeur romantique. Sur le label La Dolce Volta, elle a enregistré l’Intégrale de ses œuvres pour piano seul, ce qui lui a valu d’être en compétition pour l’ enregistrement de l’année aux Victoires de la Musique en 2018. Cette merveilleuse pianiste retrouve son Schumann adoré lors de son concert au festival La Dolce Volta en interprétant l’Arabesque op.18, le Carnaval de Vienne op.26 et la Sonate pour piano n°1 en Fa dièse mineur.

20h30 // Geoffroy Couteau, Amaury Coeytaux, Raphaël Perraud & Nicolas Baldeyrou

Geoffroy Couteau a aussi signé une intégrale pour le label : celle de Brahms. Présent l’année dernière avec le quatuor Hermès, le pianiste revient pour pour interpréter trois œuvres de son compositeur préféré en compagnie de trois musiciens  : le violoniste Amaury Coeytaux (du quatuor Modigliani !), le violoncelliste Raphaël Perraud et Nicolas Baldeyrou à la clarinette. De quoi clore une journée qui s’annonce de toute beauté.

La Dolce Volta fait son festival. Samedi 7 décembre dès 14h. 20 à 50 euros. Plus de renseignement et billetterie sur : https://www.festival-ladolcevolta.com/