INITIATIVE – Certains handicaps semblent incompatibles avec les habitudes d’un concert classique. Pour ne pas priver une partie de son public, l’Opéra-Comique expérimente le dispositif Relax lancé officiellement le 18 décembre en présence des ministres concernés. Explications.

Des handicaps complexes (autisme, polyhandicap, handicap mental, psychique, maladie d’Alzheimer…) entraînent parfois dans le public des manifestations incompatibles avec les habitudes d’un concert classique, où le silence et l’immobilisme sont de mise. Comment assister à un concert sans gêner les autres ? Doit-on pour autant s’en priver ?

Pour répondre à cette question l’association Ciné-ma différence expérimente depuis 2018 à l’Opéra-Comique le dispositif Relax, parrainé par le pianiste Alexandre Tharaud. L’ensemble de la représentation est repensé pour créer un environnement détendu, chaleureux et accueillant. Le public, le personnel d’accueil, les artistes et les techniciens sont prévenus en amont de la représentation. Des repères temporels et spatiaux sont transmis au public concerné pour qu’il prépare sa venue. Pendant le spectacle chacun peut s’exprimer librement, avec une équipe d’accueil prête à l’aider.

En présence de Franck Riester, Ministre de la Culture, et de Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre, chargée des personnes handicapées (photo de Une), l’Opéra-Comique a, le 18 décembre, été officiellement déclaré établissement pilote pour la mise en place de ce dispositif.

En 2018/2019 dix spectacles Relax ont rassemblé 3800 spectateurs dont 415 concernés par le handicap. Si l’Opéra-Comique a été pilote en la matière, Fontenay en Scènes, à Fontenay-sous-Bois, le Théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine et Shakespeare d’avril à Vincennes ont également rejoint le mouvement. L’association Ciné-ma différence est là pour accompagner les établissements culturels dans ce processus, afin de travailler ensuite à la mise en place d’un dispositif national.

L’Opéra-Comique s’est fixé comme objectif à deux ans que chaque représentation du dimanche soit inclusive, pour que chacun puisse y assister … en mode Relax !