Printemps des arts de Monte-Carlo : chants de gorge et sculptures sonores …

FESTIVAL – Du 13 mars au 11 avril la culture québécoise s’invite sur le Rocher. Des chants traditionnels inuits à la musique immersive, petit tour d’horizon d’une programmation tous azimuts au Printemps des Arts de Monte-Carlo.

Le compositeur Marc Monnet, conseiller artistique du festival depuis 2001, aime à rappeler que « l’art est l’anti-confort. Monteverdi, Beethoven, Berlioz, Wagner ou Stravinsky, tous ont secoué l’écoute, la conception de l’œuvre ». Pensée en partenariat avec la Délégation générale du Québec, la programmation du prochain Printemps des Arts de Monte-Carlo fait la part belle aux découvertes et aux rencontres, sans oublier le grand répertoire.

Ainsi pourra-t-on entendre à l’Hôtel de Paris, samedi 28 mars, les chanteuses inuites Beatrice Deer, Akinisie Sivuarapik et Evie Mark dans des chants de gorges assez fascinants et hypnotiques. Issus de la tradition chamanique et pratiqués par les femmes, ils visaient à agir à distance sur l’esprit des animaux et de la nature pour favoriser une bonne chasse à leurs maris. L’occasion aussi pour ces dames de s’affronter dans des joutes musicales improvisées, où l’une reprend le motif de l’autre et l’emmène ailleurs, dans un défi où l’endurance physique entre également en jeu.

Une conférence de l’ethnomusicologue Jean-Jacques Nattiez, spécialiste des cultures autochtones du Grand nord canadien, prévue en amont de ce concert insolite, ne sera peut-être pas inutile, tout comme une exposition d’art inuit à l’Auditorium Rainier III pendant la durée du festival.

Plus classiquement mais tout aussi québécois, un concert du pianiste Marc-André Hamelin, spécialiste de Liszt et du répertoire Grand piano, dimanche 29 mars.

Sans oublier les sculptures interactives du plasticien Daniel Iregui, qui seront installées dans la ville, invitant le public à utiliser ses mains et son corps pour agir sur le son et les visuels.

Control-Structure officielle, Daniel Iregui

Mais aussi : des concerts en appartements, où les artistes se produisent chez les spectateurs, un voyage surprise dimanche 15 mars, avec embarquement pour une destination et une programmation inconnues (restez connectés, nous vous en reparlerons !), un week-end clavecin, de la musique de Bali, des musiques françaises oubliées de la fin du 19e siècle, le compositeur Gérard Pesson en résidence, une commande au compositeur Yan Maresz, le « local » de l’étape, des conférences, des salons d’écoute …

Il fera bon déambuler musicalement dans la Principauté ce printemps !

Le Printemps des Arts de Monte-Carlo, du 13 mars au 11 avril.
L’ensemble de la programmation est à retrouver ici : http://www.printempsdesarts.mc/.