Toulouse aux couleurs slaves : les Musicales franco-russes

FESTIVAL – Pour leur deuxième édition, Les Musicales franco-russes se déploieront du 10 mars au 3 avril sur tout le territoire toulousain. Petit tour d’horizon.

Tugan Sokhiev, le chef russe de l’Orchestre du Capitole de Toulouse, en place depuis 15 ans,  retrouve ses origines russes pour la seconde édition du festival des Musicales franco-russes. Du grand répertoire symphonique, du cinéma, de la musique de chambre, des arts visuels, de la littérature…, de l’art russe à tous les étages durant trois semaines, à ne plus savoir où donner de la tête !

Voici néanmoins notre petite sélection. Le festival démarrera sur les chapeaux de roues avec l’Orchestre et le Chœur du Théâtre du Bolchoï, symbole de l’excellence musicale russe, pour trois grands programmes de musique symphonique les 10, 11 et 12 mars.

Rareté, La Carmélite est un opéra de Reynaldo Hahn recréé pour l’occasion par l’Orchestre du Capitole, sous l’égide du Palazzetto Bru-Zane, le centre de musique romantique française. Cela sera le samedi 14 mars à la Halle aux Grains.

A noter également les concerts de musique de chambre qui seront l’occasion de redécouvrir des pages peu entendues, à l’image des Pièces d’Edison Denisov ou encore le Quintette d’Alexandre Glazounov. Du cinéma pour finir, avec le ciné-concert de Trois dans un sous-sol le 17 mars et du Cuirassé Potemkine le 3 avril.

Tout le programme et les informations nécessaires sur le site : https://www.lesmusicalesfrancorusses.fr/