CD – Pour leur nouvel album, le quatuor Anches Hantées (QAH pour les intimes) a commandé une pièce à Philippe Hersant. Pour cette formation originale, trouver son répertoire, c’est trouver son identité.

Votre attention s’il vous plaît ! Les Anches Hantées sont à la recherche de leur parents. Je répète : les Anches Hantées attendent leurs parents à l’accueil !

S’il peut s’inscrire dans le modèle du quatuor à cordes, le répertoire du quatuor de clarinettes, formation récente, ne possède pas de pièces classiques et romantiques composées spécialement pour lui. Quatuor formé il y a 18 ans, les Anches Hantées, (composé d’Élise Marre, Nicolas Châtelain, Romain Millaud et François Pascal) sont naturellement des adeptes d’arrangements de toutes sortes.

Pour Malinconia, leur dernier album paru en janvier 2020, les Anches Hantées se sont tournés vers le « grand » répertoire, les quatuors à cordes de Mozart, Beethoven et ont commandé une œuvre au contemporain Philippe Hersant. Comme ils l’écrivent pour expliquer le propos de ce disque : « Malinconia, c’est chercher nos racines. Pas celles de clarinettistes mais celles d’un quatuor, d’un quatuor authentique car l’histoire du quatuor de clarinettes, c’est naître comme orphelin, sans figure tutélaire, sans modèle. »

A Lire aussi : « Le magnifique triple-concerto de Philippe Hersant« 

Ces Anches Hantées vont-elles trouver en Mozart (et Beethoven) une figure tutélaire ? Ils interprètent dans Malinconia, Quatuor no 15 KV. 421(417b) en ré mineur opus 10 n°2 de Mozart et le Quatuor à cordes en si bémol majeur, opus 18 n°6 de Beethoven. Par leur sensibilité et leurs sonorités homogènes et chaleureuses (pas de « mélancolie » en vue !), semblables à celles du quatuor à cordes, les quatre comparses prouvent que ce répertoire classique leur va à ravir, « ce passé qui faisait tant défaut », comme le souligne les clarinettistes.

Philippe Hersant leur a composé huit Esquisses qu’ils ont créées en 2018 sous l’oreille avisée du compositeur. Ces miniatures nous invitent dans un univers tantôt inquiétant, tantôt énigmatique, tantôt ensoleillé, exploitant leurs timbres et leur virtuosité, cet héritage du passé sur lequel se construit le présent. Les Anches hantées ont trouvés leurs parents.

CD – Malinconia, Quatuor Anches Hantées, chez Anima, 2020