FESTIVAL – Face à la crise, de nombreux festival ont dû annuler leur édition 2020. Néanmoins, certains se réorganisent : c’est le cas de Bach en Combrailles, près de Clermont-Ferrand. Alors qu’il aurait dû se dérouler du 9 au 15 août, ce festival de musique ancienne aura finalement lieu le week-end des 15 et 16 août. Quatre concerts, à Pontaumur, constitueront cette édition spéciale.

Bach en Combrailles fait de la résistance ! Le festival a en effet décidé de pas tout annuler de son édition 2020. Et ce afin de pouvoir soutenir moralement et financièrement le plus possible les artistes musiciens, les techniciens ainsi que toutes les équipes organisatrices.

Le programme ? Du Bach bien sûr, mais pas que !
L’aura de Jean-Sébastien Bach sera présente lors du concert de l’ensemble Les Timbres. Le samedi 15 août à 16h, nous entendrons les sonates en trio de Buxtehude, qui fut une figure importante pour l’apprentissage du Cantor.

Dans la famille Bach, nous connaissons J.S., moins Carl-Philipp-Emmanuel (1714-1788), et encore moins Johann Bernhard (1676-1749). Le samedi 15 août à 21h, l’Orchestre National d’Auvergne nous permettra d’entendre la Sinfonia en La Majeur du premier, et la Suite n°4 de second, mises en parallèle avec les Sept dernières paroles du Christ de Joseph Haydn.

Un concert sera entièrement dédié à Jean-Sébastien Bach ! Cela sera le dimanche 16 août à 21h : la violoncelliste Elena Andreyev jouera les Suites pour violoncelle seul.


Autre fabuleux concert en perspective : un récital de piano par Adam Laloum ! Du Schubert, du Brahms, des compositeurs avec lequel le pianiste français est familier mais aussi … du Bach ! Découvrir ce répértoire sous ses doigts sera sans doute une magnifique expérience. Rendez-vous sera le dimanche 16 à 16h !

Plus d’infos sur le site du festival : https://www.bachencombrailles.com/