Demandez le programme de La Roque d’Anthéron 2020 !

FESTIVAL – Il a tenu le coup, le voilà ! Le Festival de piano de La Roque d’Anthéron promet quelques 60 concerts du 1er au 21 août. En attendant l’ouverture de la billetterie le 25 juin, voici de quoi faire chauffer l’agenda de l’été. Notre sélection.

René Martin a tenu le public en haleine depuis le début de la crise du coronavirus. Pendant tout le confinement, il a cogité pour sauvegarder son mythique festival de piano. Des dates décalées, moins de concerts, une jauge réduite, pas d’orchestres étrangers… mais des concerts oui, et des beaux ! Près de 60 rendez-vous sont prévus, à un tarif unique exceptionnel de 30€ en journée et 40€ en soirée.

On relocalise ! Cette programmation fait la part belle aux artistes français. La plupart des concerts sont concentrés sur le village de La Roque d’Anthéron : exit les virées à Aix-en-Provence, Marseille, etc. Au passage, la conscience de l’enjeu écologique a même été intégrée aux paramètres de cette édition extraordinaire : les artistes programmés ne prendront pas l’avion.

L’ouverture du festival samedi 1er août donne le ton : pas d’orchestre mais tout de même un concerto pour piano ! Le pianiste Nelson Goerner s’entoure du Quatuor Modigliani, et du contrebassiste Yann Dubost pour donner le deuxième Concerto pour piano de Chopin (n°2 en fa mineur opus 21) dans une version pour piano et quintette à cordes. Une magnifique curiosité – surtout avec de tels interprètes – qui vaut à elle seule ce concert. Il est complété d’une Truite de Schubert (le Quintette en la majeur opus 114 D. 667). Le pianiste David Kadouch fera de même avec deux concertos pour piano de Beethoven (le 11 août).

Ainsi en sera-t-il des concerts du soir sur la scène du fameux auditorium éphémère du Parc du Château de Florans : du piano seul et de la musique de chambre avec piano… Un retour aux sources pour ce festival qui avait commencé avec un simple piano installé devant la mare aux grenouilles du Château d’un petit village provençal…

Les pianistes attendus en solo sont pour beaucoup des fidèles des festivals programmés par René Martin (La Folle Journée de Nantes ou la Grange de Meslay) : l’Italienne Beatrice Rana (2 août) -qui s’est fait une place de choix dans le cœur des mélomanes français-, Arcadi Volodos dans Liszt le 5 août -sûrement un grand moment-, Bertrand Chamayou (10 août), Célimène Daudet dans un programme magnifiquement spirituel autour de Bach, Liszt et Franck (12 août), Marie-Ange Nguci (le 11), David Fray (12 août), Abdel Rahman El Bacha dans Chopin (16 août), Yulianna Avdeeva (17 août) Hortense Cartier-Bresson (18 août) et Adam Laloum (21 août), pour la clôture du festival.

Côté musique de chambre, on retrouvera ceux que les réseaux sociaux aiment le mieux dénigrer… et écouter ! Le violoncelliste Gautier Capuçon en duo avec le pianiste Nicholas Angelich (3 août), son frère le violoniste Renaud Capuçon pour des sonates de Beethoven avec le pianiste Kit Armstrong (4 août), la pianiste Alexandre Kantorow (mais si, celui qui a gagné le Concours Tchaïkovski !) en trio et quatuor avec Liya Petrova, Aurélien Pascal et Antoine Tamestit (9 août).

De quoi attiser notre curiosité, le 6 août, avec la Joute entre Beethoven et Steilbelt, que proposent les deux pianistes Pascal Amoyel et Dimitris Saroglou. Ils nous feront découvrir le rival de Beethoven qui, lors d’un fameux duel d’improvisation, aurait improvisé de manière magistrale sur un de ses thèmes, après avoir posé la partition à l’envers sur le pupitre du piano ! A noter que, le soir même, Pascal Amoyel reprendra son super spectacle Looking for Beethoven (lire ici).

Le Festival de La Roque aime les défis et les marathons de piano. Année Beethoven oblige, l’intégrale de ses sonates pour piano est prévue les 7 et 8 août, avec Nicholas Angelich, Jean-Efflam Bavouzet, Nour Ayadi, Claire Désert, François-Frédéric Guy et Emmanuel Strosser.

Retrouvez toute la programmation 2020 sur festival-piano.com.