1001 notes en Limousin : un festival ambitieux, ouvert… et déconfiné !

FESTIVAL – 1001 Notes fait partie de ces festivals qui ont réussi à se maintenir tout en respectant les contraintes sanitaires. Mieux : il réunit du 1er au 8 août une sélection classique de rêve, dans un format qui garantit l’effervescence propre à un grand festival.

Depuis le 18 mars, toute l’équipe de 1001 Notes lutte avec acharnement contre les effets moroses du virus en proposant chaque semaine « Aux Notes Citoyens », des concerts gratuits en streaming, pour toute la famille, visibles depuis son site, la plateforme Youtube et les réseaux sociaux. Mais, pour la 15e édition du festival, il était hors de question d’en rester là : le virus n’empêchera pas la venue du public ! Le festival a tout mis en œuvre pour s’adapter aux contraintes sanitaires. Deux scènes spécialement montées dans le parc de Saint Priest Taurion accueilleront en toute sécurité jusqu’à 250 spectateurs. En cas de pluie une halle ouverte prendra le relais. D’une capacité habituelle de 969 places, elle peut accueillir 186 spectateurs en « configuration covid ». De quoi assister aux concerts sans crainte de contamination.

Autre exigence d’Albin de la Tour, le fondateur et directeur de 1001 notes : que l’ambiance propre au festival, un de ses atouts majeurs, soit conservée. L’organisation des 8 journées y contribuera pour beaucoup : les concerts, d’une durée de 50 minutes, s’enchaîneront de 11H du matin jusqu’à la nuit tombée. Acquérir un pass journalier (70 € pour 7 concerts ou 450€ pour 56 concerts sur 8 jours) vous permettra de concocter à la carte votre journée, que vous soyez adepte de marathon ou de picorement musical. Un tarif à l’unité est bien entendu disponible. A noter que les artistes phares du festival se produiront sur 2 voire 3 journées.

Au niveau de la programmation, c’est simple, nous aurions fait les mêmes choix ! Du côté des 88 touches, pas la peine de présenter le tenancier français du piano, Alexandre Tharaud. A ne pas manquer également : Alexandre Kantorov, vainqueur en date du concours Tchaïkovski et Simon Ghraichy, dont vous pouvez découvrir l’originalité dans son interview perchée. Vous pourrez également assister aux concerts de Nicolas Horvath, qui nous a récemment concocté une playlist particulièrement magnétique, et de Laure Favre Kahn, ici sans son partenaire habituel de jeu, le violoniste Nemanja Radulović.

Le piano n’est pas le seul instrument à l’honneur. Vous entendrez, entre autres, les sonneries de trompette de Lucienne Renaudin-Vary, les soufflets d’accordéon de Félicien Brut, les frottements de cordes du violoncelle de Thibaut Reznicek, les pincements de cordes du clavecin de Jean Rondeau ou de la guitare de Thibault Cauvin, ou encore les sonorités de tuba de Thomas Leleu. Et parce que 1001 notes est un festival classique ouvrant ses portes à l’ensemble du spectacle vivant, il accueillera également cette année la chanteuse Isabelle Georges ainsi que les comédiens François Michonneau et Philippe Girard. Enfin, comment ne pas citer la resplendissante danseuse étoile Marie-Agnès Gillot ?

Cette 15e édition offre l’occasion de rêver avec la musique de Chopin, de sourire avec la Mélodie du Bonheur, de se délecter d’un concert-lecture autour de Rabelais, de s’élever avec une danseuse derviche et de danser avec un DJ ! Certains concerts feront l’objet d’une captation dans les grands espaces naturels et les hauts-lieux du Limousin tels que le Mont Gargan, le Zoo Parc du Reynou et le Lac de Vassivière.

Retrouvez toute la programmation sur festival1001notes.com.