PLAYLIST – À quelques jours de son passage télé sur France 2, lors du concert du 14 juillet, la trompettiste Lucienne Renaudin-Vary se présente à nous via sa playlist. Une playlist à retrouver sur notre chaîne YouTube et sur Spotify.

Elle a un petit air mutin mais ne vous y trompez pas. Du haut de ses vingt-et-un ans, la trompettiste Lucienne Renaudin-Vary a su s’imposer avec talent, douceur et humour dans un monde assez macho, celui des cuivres, entendez les puissants pétaradants de l’orchestre. Mais de quoi est composé son charme ? D’une passion pour l’instrument, acquise dès l’enfance -ses parents devaient cacher son embouchure de peur qu’elle ne s’use trop les lèvres !-, de beaucoup d’heures de travail, du plaisir de jouer pour un public, quel qu’il soit… et d’un soupçon d’inexplicable. Vous pourrez l’entendre prochainement en direct, à l’occasion du Concert du 14 juillet sur France 2. En attendant, voici sa playlist. Laissons-lui la parole…


Ray Charles et Henri Salvador, Le blues du dentiste 
« Ce live respire la joie de vivre, la joie d’être sur scène, si communicative et toujours intacte après ces années ! Cela me met tellement de bonne humeur : ce swing, ce phrasé… Cela me donne plus que jamais envie d’être sur scène !

Ignaz Friedman, Music Box
J’adore ce petit morceau, une pièce de salon composée par Ignaz Friedman et remise au goût du jour par le pianiste Steven Hough. Elle fait d’ailleurs partie de son album de bis The piano album. J’ai découvert cette pièce quand j’écrivais mon mémoire sur les bis de concert, et je me suis prise de passion pour les petites pièces de bis comme celle ci !  

Giacomo Puccini, E lucevan le stelle, air extrait de Tosca
L’interprétation de Jonas Kauffman sur ce morceau m’a toujours fait vibrer. Tellement juste, puissant, déchirant… j’ai regardé cette vidéo plus d’une fois en pleurant.

Alberto Ginastera, La Danza de La Moza Donosa
J’adore les lives, je crois vous l’avoir déjà dit. Ici, on ressent vraiment l’atmosphère détendue de fin de concert, laissant place à un bis qui mélange plein d’ambiances et qui passe par des caractères très différents. Daniel Barenboim joue au Teatro Colon en Argentine, chez lui. Un théâtre dans lequel j’ai eu la chance de jouer aussi ; cela me rappelle plein de bons souvenirs, lors d’une tournée avec Bertrand Chamayou et l’orchestre du Capitole de Toulouse.  

Alban Berg, Die Nachtigall (le Rossignol)
C’est l’un des 7 Lieder que Alban Berg a composé durant sa jeunesse. C’est la première oeuvre de Berg que j’ai écoutée et je la trouve tellement majestueuse, surtout chantée par Jessye Norman !

Chet Baker, Time after time
Chet Baker est l’artiste que j’ai le plus écouté, et il est de loin mon préféré. Chaque note est à sa place et il a un sens de la mélodie et du phrasé inégalable. On lui doit tellement de standards ! Mais j’ai choisi cette balade Time After Time en live. J’étais fascinée par ce morceau et son solo (à 2,16 dans l’enregistrement) quand j’étais petite. Je l’ai retranscrit dans les moindres détails, ainsi que beaucoup d’autres ! »

Retrouvez cette playlist sur notre chaîne YouTube et sur Spotify !