OPÉRA – Du 3 au 17 octobre, l’Opéra de Lille imagine un festival pour ouvrir ses portes à tous les mélomanes. Au programme : Le Retour d’Idoménée par le Concert d’Astrée, des concerts des ensembles Les Surprises et Le Balcon, des lectures, des visites décalées… le tout à des tarifs très très accueillants.

Voilà un mot qui sied bien avec notre temps : inattendu. Comme un ami qui passe à l’improviste, comme un cadeau qui nous réjouit plus qu’on ne l’aurait cru, l’Inattendu festival a été imaginé « comme une fête » par l’Opéra de Lille, pour rouvrir ses portes aux mélomanes.

La maison lyrique a invité ses amis de longue date comme Emmanuelle Haïm, qui a créé dans ses murs tant d’opéras baroques. La cheffe d’orchestre se passionne depuis des mois pour une partition rare, Idoménée du compositeur baroque André Campra, l’ouvrage qui devait plus tard inspirer Mozart. Avec son ensemble Le Concert d’Astrée et le metteur en scène Àlex Ollé (La Fura dels Baus), Emmanuelle Haïm a choisi de proposer un tout nouveau spectacle partant de cette partition. Le Retour d’Idoménée est une approche intime de la tragédie grecque qui conte l’histoire du roi Idoménée, vainqueur de la guerre de Troie. L’intrigue du Le Retour d’Idoménée s’intéresse à la rivalité entre le père et le fils, entre Idoménée et son fils Idamante, qui non comptant de se disputer le pouvoir sur la Crète, n’ont rien trouvé de mieux que d’aimer la même femme !

Lors de ce festival, les musiciens du Concert d’Astrée proposent six petits concerts de musique de chambre pour découvrir la musique de Campra et ses contemporains : François Couperin, Marin Marais, Marc-Antoine Charpentier, entre autres.

Les Surprises

Les Surprises à l’Inattendu
L’inattendu festival sera peut-être pour les mélomanes du Nord l’occasion de découvrir un ensemble que les lecteurs de Classique mais pas has been connaissent bien : Les Surprises. Le jeune ensemble baroque présente L’Amour et Bacchus, son nouveau spectacle. Pour compléter cette programmation baroque, l’Opéra de Lille propose un programme romantique – Les Nuits d’été de Berlioz avec la soprano Stéphanie d’Oustrac et le pianiste Pascal Jourdan le 16 octobre – et un programme contemporain par Le Balcon : l’ensemble dirigé par Maxime Pascal fera entendre le 12 octobre une œuvre captivante et rarement donnée, les Quatre chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey (1946-1998), avec en soliste la géniale soprano Barbara Hannigan.

Enfin, le festival propose au public les heures curieuses, des rendez-vous quotidiens tout au long du festival pour découvrir l’Opéra de l’intérieur : Sous l’Opéra, la forêt, une visite de l’Opéra de Lille conçue par le chorégraphe David Rolland, une série de lectures par le comédien Antonio Cuenca Ruizde de textes littéraires ayant inspiré l’art lyrique et une master classe exceptionnelle de Stéphanie d’Oustrac.

Festival l’Inattendu. Du 3 au 17 octobre à l’Opéra de Lille. Places de 8 à 18,50 euros. Toutes les infos : www.opera-lille.fr