ACTU – Le pianiste et son ancien professeur veulent donner au festival de la Côte-Basque une réputation internationale. Pour lancer cette nouvelle ère, le Festival réunit ce mardi à Saint-Jean-de-Luz les Sœurs Labèque, Bertrand Chamayou, Jean-François Heisser, des pièces de Ravel, des chants et des percussions basques. Le concert est retransmis sur Medici.tv et Radio Classique.

Fusion de deux manifestations vénérables, l’Académie Maurice Ravel et Musiques en Côte-Basque, le fringant Festival Ravel a profité de l’annulation de son édition 2021 pour opérer une mue stratégique. Son objectif ? Devenir un festival de réputation internationale. La mue (actée samedi 12 septembre en conseil d’administration) est incarnée par ses deux co-directeur artistiques : Jean-François Heisser et Bertrand Chamayou. Repéré par Heisser à 13 ans, Chamayou a « pour mission d’apporter du sang neuf et de faire du festival Ravel un évènement international », explique le pianiste. Prenant l’exemple de la Biennale de Venise, il rêve « qu’on vienne sur la Côte-Basque car il se passe des choses au Festival Ravel ». Il se réjouis que de jeunes compositeurs se soient fraichement installés au Pays-Basque : Bryce Dessner, Benjamin Attahir et David Chalmin. Chamayou peut s’appuyer sur son réseau– d’artistes mais aussi de mécènes – pour offrir au Festival Ravel une stature internationale.

Pour lancer les festivités, le festival Ravel organise un grand concert mardi 15 septembre à Saint-Jean-de-Luz, avec quatre pianos et cinq percussions ! Katia et Marielle Labèque donneront, depuis leurs deux pianos, trois grandes pièces de Ravel : la « Pavane pour une infante défunte », les « Jeux d’eau », et le cycle « Ma Mère l’Oye ». L’ensemble Hegiak fera entendre des chants traditionnels basques. Et tous offriront une version inédite du Boléro ! Le concert sera diffusé en direct par le site de concerts en ligne Medici.tv et retransmis le 18 septembre sur Radio Classique.

Concert le 15 septembre 21h, en l’église de Saint-Jean-de-Luz. 20 et 30 euros. Infos ici.

LIRE ÉGALEMENT : La balade basque des sœurs Labèque