Le Ballet royal de la nuit

REPRISE – Nous l’avions décrété « spectacle de l’année » lors de sa création en 2017. La reconstitution du Ballet royal de la nuit par l’ensemble Correspondances est de retour sur scène à Paris, Lille, Caen, Nancy, etc. On fonce le (re)voir.

C’est l’une des meilleures redécouvertes musicales de ces dernières années. Le Ballet royal de la nuit de 1653 était un super campagne de communication imaginée par Mazarin au lendemain de la Fronde pour assoir le pouvoir du jeune Louis XIV.

Une grande fête est organisée et on y dansera toute la nuit jusqu’à l’arrivée du soleil… Ce ballet royal marquera l’Histoire tant musicale que politique en consacrant la personnification du monarque en Roi Soleil. Le Roi, grand danseur, apparut à la fin du spectacle en costume de soleil, un symbole qu’il adopta, se présentant dès lors comme celui qui chasse les ténèbres et qui rayonne sur le monde.

Sébastien Daucé, fondateur de l’ensemble Correspondances à travaillé des années pour reconstituer avec patience et passion la partition de ce spectacle aussi historique que mythique. La partition du Ballet royal de la nuit n’avait jamais été rejouée depuis sa création en 1653.

Le Ballet royal de la nuit

Venu du monde du cirque, Francesca Lattuada signe une sublime mise en scène. En associant chorégraphie, scénographie et costumes, elle ajoute de la vie à toute la magie du livret… un livret un peu fou d’ailleurs mais ce n’est pas vraiment grave tellement la mise en scène et la musique transportent. On y retrouve Lucile Richardot mythique incarnation de la « nuit » et aussi d’autres nouvelles voix comme celle d’Ilektra Platiopoulou, saluée récemment au festival 1001 notes.

A LIRE : NOTRE COMPTE RENDU DU BALLET ROYAL EN 2017

Tournée :