REPLAY – Quelques récitals à ciel ouverts : voilà ce qui a pu être sauvé du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence. ARTE diffuse ces concerts, à ciel ouvert et sans public, de grandes voix dont Jakub Jozef Orlinski, Sabine Devieilhe ou encore Magdalena Kozena. Quelques voix nouvelles à découvrir aussi.

L’épidémie de coronavirus a été très cruelle pour les festivals d’art lyrique, et pour le premier d’entre eux : celui d’Aix-en-Provence. Ce dernier qui a lieu traditionnellement début juillet repose sur plusieurs productions d’opéras réunissant des équipes internationales et ce, un bon mois à l’avance. Autant dire qu’en juin 2020, à l’heure où les frontières étaient solidement fermées, il n’était pas question d’un festival normal.

Le festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence s’est réinventé et a organisé une série de récitals à ciel ouvert dans les plus belles cours de la ville. De grands noms du chant ont joué le jeu du récital piano sans public : le contre-ténor Jakub Jozef Orlinski, la soprano Sabine Devieilhe, la mezzo Magdalena Kozena et le baryton Christian Gerhaher. Et aussi de nouvelles étoiles du chant comme la soprano Marie-Laure Garnier et le contre-ténor Paul-Antoine Bénos-Djian.

Les artistes ont interprété des titres du répertoire qu’ils apprécient, sous forme de « cartes blanches » : des morceaux choisis de Purcell, Strauss, Dvorák, Sibelius, Schubert ou Mozart, à la lumière du jour ou à la nuit tombée, dans une atmosphère unique et privilégiée. Leurs accompagnateurs au piano sont également de grands artistes comme Mathieu Pordoy, Celia Oneto Bensaid ou encore… Sir Simon Rattle !

Le site ARTE CONCERT diffuse jusqu’au 23 novembre un « best-of » de ces récitals qui sera également visible sur la chaîne ARTE le dimanche 25 octobre à 18h55.