© Menuet

On regarde quoi cette semaine ?

NOUVEAUX FORMATS – Chaque semaine, on scanne la présence de la musique classique à la télévision, en VOD, sur YouTube… Retrouvez les programmes sélectionnés par la rédaction et diffusés du 6 au 13 février.

A la télévision

Le Requiem allemand à l’opéra de Zurich

Un concert, en VRAI direct ! Le Requiem allemand, œuvre majeure de Johannes Brahms, sera diffusé en direct de l’opéra de Zurich, dimanche après-midi. Avec cette magnifique partition, Brahms souhaite saluer la mémoire de sa mère et offrir un Requiem (une messe des morts) qui vient apporter une consolation, du réconfort aux vivants, comme une mère console son enfant. Le concert sera dirigé par Gianandrea Noseda, nouveau directeur musical de la Philharmonie de Zurich. Il sera accompagné de la soprano suédoise Camilla Tilling et le baryton Konstantin Chouchakov. L’absence de public permet un dispositif de retransmission original, l’orchestre et le chef étant placés sur scène, tandis que le chœur occupe la salle et les loges.

© Opéra de Zurich
Sur Arte, dimanche 7 février à 17h30, puis disponible sur arte.tv jusqu’au 8 mars (2h10).

Girl, un portrait bouleversant sur la transidentité

Le rêve ultime de Lara, c’est de devenir danseuse ballerine. L’adolescente, transgenre, encombrée par son corps masculin, doit suivre une discipline de fer, à laquelle s’ajoute le traitement hormonal qu’elle vient de démarrer, le regard de ses camarades de danse… Tout autant de difficultés, malgré le soutien indéfectible de ses proches, qui viennent se heurter à la perception de son propre corps, son mal-être, et l’envie d’un finir avec la « masculinité » et la chair qui l’encombre. Dans la caméra pudique du réalisateur belge Lukas Dhont, ce long-métrage à la frontière du documentaire (inspirée d’une histoires vraie), Caméra d’or au festival de Cannes, livre un portrait bouleversant. Victor Polster, qui incarne Lara, est une révélation. Ne manquez pas ce chef-d’œuvre.

Jeudi 11 février à 1h10 sur Arte, et sur Arte.tv jusqu’au 9 février (1h40).
À LIRE ÉGALEMENT : « La chaîne Culturebox à la rescousse du spectacle vivant »
En replay

Qui a volé le Boléro de Ravel ? Le versant obscur d’un succès planétaire

Le Boléro de Maurice Ravel est l’œuvre la plus diffusée au monde. Dans une « enquête-documentaire », réalisée par Fabien Caux-Lahalle, on découvre les dessous et le versant obscur de la pièce la plus connue de Ravel, qui n’en profita que neuf ans, avant sa disparition. On y découvre avant son passage dans le domaine public, le 1er mai 2016, les batailles d’héritiers et de nombreux procès. Passionnant.

Disponible sur France Télévisions jusqu’au 5 mai 2021, ou sur YouTube (9 x 9′).

À LIRE ÉGALEMENT : « « Boléro, le refrain du monde » : un docu à ne pas manquer »
EN VOD

Soul, au plus profond de l’âme

Que se passe t-il avant notre venue au monde ? Dans le nouveau Disney, Soul, sorti à Noël, on imagine un monde céleste où sont décidés avant notre naissance nos traits de personnalités et nos passions. Celle de Pete Docter, c’est le piano et le jazz. Et à quelques heures du concert « de sa vie », un dramatique accident le renvoie aux prémices de l’âme humaine. Un film d’animation pour les enfants, mais aussi pour les plus grands, qui nous rappelle combien la vie est précieuse. Un conseil : préparez quelques mouchoirs.

À voir sur Disney + (1h40)

Sur YouTube

L’Opéra et ses zouzs décortique Wagner

Avec sa toute dernière vidéo, Mia Mandineau, de la chaîne YouTube L’Opéra et ses zouz, monte d’un cran dans l’art du résumé. Dix minutes pour synthétiser les quinze heures de L’Anneau du Nibelung de Wagner ? Impossible dites-vous ? Mais impossible n’est pas Mia. L’étudiante en chant lyrique, chef de file de la « désacralisation » de l’opéra sur YouTube, fera de vous des incollables du genre. Parfait pour se la péter avant une soirée entre amis. Cette dernière vidéo, en anglais, est disponible avec les sous-titres. On est également des fans, de la série « J’te résume » et la dernière vidéo consacrée au Barbier de Séville.

A voir sur Youtube (11′).