On regarde quoi cette semaine ?

NOUVEAUX FORMATS – Chaque semaine, on scanne la présence de la musique classique à la télévision, en VOD, sur YouTube… Retrouvez les programmes sélectionnés par la rédaction et diffusés du 13 au 19 février.

À LA TÉLÉVISION

Au spectacle chez soi : Pierre et le Loup et Le Carnaval des animaux

Vendredi prochain, France 5 propose de se replonger avec émerveillement dans les contes musicaux qui ont accompagné notre enfance. C’est le dernier volet en date de l’émission Au spectacle chez soi, présentée par Jean-François Zygel, qui réunit trois concerts mis en scène sous forme de court-métrage. Au programme, deux bestiaires réjouissants : un Pierre et le Loup, par l’Orchestre philharmonique de Radio France, sous la baguette de Myung-Whun Chung, raconté par François Morel dans une mise en scène en ombres chinoises façon Princes et princesses de Michel Ocelot. Et Le Carnaval des Animaux de Saint-Saëns, joué par l’Orchestre national de France et dirigé par Daniele Gati. Enfin, Les Quatre Saisons d’Antoine et son grimoire enchanté joué par le Concerto Italiano, dirigé par Rinaldo Alessandrini.

Pour patienter, voici la version de Lambert Wilson et l’Orchestre philharmonique de Radio France de Pierre et le loup :

Sur Arte, vendredi 18 février, à 20h55 (1h30)
EN REPLAY (et en live!)

Francesco Tristano enregistre son nouvel album à la Scala

Seul, au théâtre de la Scala de Paris. Le pianiste luxembourgeois Francesco Tristano a choisi la salle du XIIIe arrondissement pour l’enregistrement de son nouvel album, On Early Music, dans lequel il retourne à ses fondamentaux : le piano. Au programme : compositions, nouveaux titres et musique baroque. Toccatas, fugues et sonates du passé. Enregistré dans l’après-midi à huis clos, il sera diffusé à 20h30.

Sur la page Facebook de La Scala Paris : et sur le site de La Scala, samedi, à 20h30

Jean-Marie Villégier, l’homme qui enchante les mots

Nous vous avions parlé, il y a deux semaines, de la diffusion de Titon et l’Aurore, à l’Opéra comique. Le chef d’orchestre William Christie et Basil Twist ont ainsi fait renaître la pastorale héroïque de Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville (1711-1772), opéra mélodieux et coloré, disparu de la scène depuis 1768. Cette redécouverte en rappelle une autre, qui eut également lieu à l’Opéra Comique, en 1987, Atys, de Jean-Baptiste Lully (1632-1687). William Christie collaborait alors avec le metteur en scène Jean-Marie Villégier pour ce qui allait consacrer les retrouvailles du grand public avec le répertoire baroque. Pour éclairer cet héritage, l’Opéra Comique a mis en ligne sur son site un documentaire inédit sur Jean-Marie Villégier.

Atys, joué à l’Opéra comique, en 2011

À voir sur le site de l’Opéra comique (52′).

La musique secrète de Léonard de Vinci…

C’est l’opéra Angers-Nantes qui sort des archives un film qui a failli tomber dans l’oubli. Tout commence en 1919 : le cinéma italien souhaite rendre hommage à Leonard de Vinci, génie du XVe siècle qu’on ne présente plus. La mission est confiée à la comédienne Julia Cassini-Rizzotto et au scénariste Mario Corsi. Il y a quelques années, une copie du long-métrage est miraculeusement retrouvée en Finlande. Dans un spectacle qui sera finalement retransmis sur les plateformes, le film muet de Julia Cassini Rizzotto et Mario Corsi est accompagné ici des musiques de la Renaissance, contemporaines de Leonardo de Vinci, chantées et interprétées par l’Ensemble Doulce Mémoire. Un vrai bouillon de culture.

Sur la page Facebook et la chaîne YouTube d’Angers-Nantes Opéra, mardi 16 février à 19h, et mercredi 17 février à 19h
Sur YouTube

Avner joue Mozart avec le quinquet Ouranos

Réalisateur, YouTubeur, pianiste drôle et excentrique, Avner Peres revient sur sa chaîne après quelques mois d’absence, avec une vidéo sobrement intitulée La plus belle occasion de ma vie. Kesako ? C’est que, plus petit, Avner se rêvait pianiste concertiste. Un projet vite abandonné, mais, dans sa dernière vidéo, le YouTubeur expérimente pour la première le jeu avec un ensemble. Ici, le quintet Ouranos, artistes associés à la Fondation Singer-Polignac. En partenariat avec une plateforme de musique, certes, mais qui ne change rien à l’affaire : Avner nous fait vivre avec humour et pédagogie un peu de son rêve !

À voir sur YouTube (16′)