© Wikicommons

La loi « sécurité globale » autorise le port d’arme dans les lieux culturels

ACTU – La proposition de loi « pour une sécurité globale préservant les libertés », a été définitivement adoptée le 15 avril dernier. Son article 25 autorise notamment le port d’armes par les forces de l’ordre en-dehors de leurs heures de service dans les établissements recevant du public. Entendez par là les festivals, théâtres, salles de concerts, cinémas, auditoriums, opéras, etc. Le groupe parlementaire socialiste va déposer un recours auprès du Conseil constitutionnel.

Que dit la nouvelle loi ? « Le fait pour un fonctionnaire de la police nationale ou un militaire de la gendarmerie nationale de porter son arme hors service ne peut lui être opposé lors de l’accès à un établissement recevant du public », stipule l’article 25 de cette loi déposée à l’Assemblée nationale le 20 octobre 2020. Les conditions doivent toutefois en être définies par décret en Conseil d’État.

Une mesure très critiquée

Cet article 25 vient répondre à l’émoi suscité chez les policiers par le drame de Magnanville, au cours duquel un couple de policiers avait été tué à son domicile. Les représentants des établissements culturels sont malgré tout inquiets : comment vérifier, sans nuire à l’entrée du public en salle, que les personnes qui se présentent armées sont bien gendarmes ou policiers ? Faut-il alors recruter des agents de sécurité armés jusqu’au dents ? N’entre-t-on pas dans l’ère de la paranoïa, au nom de la sécurité de tous ?

À LIRE ÉGALEMENT : Sécurité globale : ils disent non au port d’arme lors des évènements culturels

Ce point de la loi a été acceptée sans modification par le Sénat, lors des « allers-retours » parlementaires dont la cession du 15 avril était la dernière étape. L’Assemblée nationale a adopté la version finale du texte, par 75 voix contre 33. La gauche a annoncé son intention de saisir le Conseil constitutionnel.

Vous avez aimé lire cet article ?

Abonnez-vous à la newsletter de Classique mais pas has been, pour ne rien rater de l'actualité musicale!

Soutenez-nous !