SpaceXLaunch©Nasa

SpaceX : 6 morceaux de musique classique pour décoller

PLAYLIST – La fusée SpaceX, avec à son bord quatre astronautes, dont le Français Thomas Pesquet, a décollé vers la Station spatiale internationale (ISS), ce vendredi 23 avril. L’occasion pour la rédaction de vous concocter une playlist évoquant l’espace, les planètes ou encore l’immensité du ciel.

Richard STRAUSS, Ainsi parlait Zarathoustra

Au début un bourdon (ligne d’extra basses) par les contrebasses et d’un coup : les cuivres ! Le soleil se lève sur la galaxie. C’est aussi la musique du film 2001 l’Odyssée de l’espace., le classique des classiques de l’espace !

Hans ZIMMER, Interstellar

Que serait une playlist spatiale sans la musique du film Interstellar, de Christopher Nolan ? Le générique, magnifique, est signé Hans Zimmer, ici en live à Prague. Asseyez-vous et préparez-vous pour un décollage immédiat !

Richard WAGNER, O du, mein holder Abendstern, extrait de l’opéra Tannhäuser

Parce que Thomas Pesquet va tutoyer de plus près les étoiles, il pourra fredonner cet air de Wolfram, extrait de l’opéra Tannhäuser, de Richard Wagner : O du, mein holder Abendstern (Ô toi, ma douce étoile du soir). Vous verrez, sa douceur va vous surprendre…

Gustav HOLST, Vénus, extrait du poème symphonique Les planètes

Composé de sept mouvements correspondant à chaque planète du système solaire, Les planètes, de Gustav Holst est un poème symphonique qui sonne comme une invitation au voyage (spatial). Restons dans la douceur, en écoutant Vénus, messager de paix (Mars est beaucoup plus… martiale et aurait même inspiré John Williams pour la musique de Star Wars...).

Terry RILEY, Sun Rings

Pendant six mois, Thomas Pesquet va être immergé dans la musique des sphères ; une expérience sidérale hors du commun ! Sun Rings, de Terry Riley, est un projet du Kronos Quartet, incluant des sons de l’espace enregistrés depuis 40 ans par la Nasa,

Gérard GRISEY, Le Noir de l’étoile

Le Noir de l’étoile, du compositeur Gérard Grisey (mort en 1998), plonge les auditeurs dans une brume musicale très… space ! Il utilise les sons transmis par le pulsar de Vela, diffusés via 12 haut-parleurs et disposés autour du public. Wow.

BONUS : L’Autre Monde, ou les Estats & Empires de la lune

Quitte à écouter un truc un peu space, voici une piste du disque L’Autre Monde, ou les Estats & Empires de la lune, enregistrement d’un spectacle baroque autour du roman posthume de Cyrano de Bergerac (oui oui, il a vraiment existé !), diffusé clandestinement de son vivant. Les textes sont ici lus « en vieux françois » par Benjamin Lazar et les musiques baroques jouées par l’ensemble La Rêveuse (Florence Bolton, viole de gambe et Benjamin Perrot, théorbe).

À LIRE ÉGALEMENT : Compte-rendu : Benjamin Lazar à l’Athénée, tout un monde!