© La Leçon de piano

On regarde quoi cette semaine ?

NOUVEAUX FORMATS – Un film, un concert, des vidéos YouTube… On regarde quoi cette semaine ? Du classique évidemment ! Voici notre sélection de programme à voir, du 15 au 21 mai.

La Leçon de piano

L’Australienne Jane Campion est la seule réalisatrice à avoir obtenu la Palme d’or à Cannes… en 1993 ; autant dire que ça date. Dans son troisième film, La Leçon de piano, Ada, veuve et mère d’une petite fille, est muette depuis l’enfance. Le piano est son unique moyen d’expression. Remariée de force par son père à un colon de Nouvelle-Zélande qu’elle n’a jamais vu, un long voyage s’entreprend vers ce nouveau continent. Son époux, quant à lui, décide d’échanger le précieux piano contre quelques terres à Georges Baines, un autre colon misanthrope et sauvage. Mais Ada est prête à tout pour récupérer son instrument. Multi-récompensé, porté par la musique de Michael Nyman, La Leçon de piano joue brillamment avec les codes du classicisme et transpose ceux de la littérature anglaise au cœur du peuple maori.

Dimanche à 20h55, sur Arte (1h54)

Lise Davidsen en concert

Après plus de six mois de fermeture, l’Opéra d’état de Bavière a rouvert ses portes le 13 mai. Ce haut lieu de la musique wagnérienne a donné une représentation de concert du premier acte de la Walkyrie de Richard Wagner avec une distribution d’exception : les solistes Jonas Kaufmann, Lise Davidsen et Georg Zeppenfeld, et Asher Fisch à la direction. Le concert, disponible en ligne, et payant, est à voir en direct sur le site du Bayerische Staatsoper. (F. R.).

Samedi, à 19 heures, sur le site du Staatsoper

À LIRE ÉGALEMENT : « Lise Davidsen : polir un diamant brut »
Revoir Sofiane Pamart au Piano Day

Sofiane Pamart est un amoureux du rap et un grand pianiste. Il l’a dit, il veut devenir « le roi du piano », c’est même son surnom dans le milieu du rap, le « piano king ». L’artiste, qui collabore avec les rappeurs français superstars (Vald, Maes, Dinos, SCH…) et qui a sorti son premier album solo, Planet, en 2020, est devenu une référence, pour ne pas dire LA référence du piano dans le milieu musical urbain. Fort de seize ans au Conservatoire de Lille où il s’est nourri des nocturnes de Chopin, de l’œuvre de Ravel et de Debussy, Sofiane Pamart déverse sa mélancolie et ses couleurs sur son instrument. Son amour pour la musique française et le piano français (comme celui d’Henri Barda), marque avec une grande force le monde du rap francophone. Invité par Arte lors de la dernière édition du Piano Day, il y fait la démonstration de sa grande virtuosité. Épatant.

Sur YouTube (34′)

Music investigation enquête sur La Nuit des rois

Nous vous avions déjà parlé de Music investigation, la « pastille d’enquête » d’Insula Orchestra lors de son lancement. Après un premier épisode consacré à la Neuvième symphonie de Beethoven, Thomas Baronnet nous parle de Schumann et plus précisément de la fin de sa carrière. Vers la fin de sa vie, le compositeur romantique compose deux balades qui ne seront jamais jouées de son vivant, Le Page et la Fille du roi et La Malédiction du chanteur. Insula Orchestra et le chœur Accentus redonnent vie à ces deux pièces dans une création scénique, La Nuit des rois, qu’ils joueront à la Seine musicale, le 19 et le 20 mai. Un compte-rendu du concert et un interview d’Antonin Baudry, metteur en scène, est à suivre bientôt sur Classique mais pas has been !

Sur YouTube. (7′)