Le concert-test de Paris aura bien lieu

Article mis à jour le 20 mai 2021

DÉCRYPTAGE – Comme nous vous l’annoncions il y a deux mois, un concert-test aura bien lieu à l’Accor Arena, ex Palais omnisport de Paris-Bercy. Prévue le 29 mai, cette expérience scientifique, organisée par le Prodiss (principal syndicat des producteurs de spectacles) et l’AP-HP Hôpitaux de Paris, accueillera le groupe Indochine, et 20 000 personnes se sont portées volontaires.

Le premier concert-test de grande ampleur aura bien lieu le 29 mai à l’Accor Arena (Paris). Son but ? Prouver qu’avec l’application d’un protocole strict, une réouverture complète des lieux de spectacle est possible. 5000 personnes seront en fosse, sans sièges et « collées-serrées », pour assister à un concert du groupe Indochine, pendant que 2 500 autres resteront à la maison.

« Ambition live again »

Comme l’indique la virologue Constance Delaugerre, chef de service à l’hôpital Saint-Louis (Paris) et porteuse de ce projet, « une expérimentation, ce sont des coûts et des difficultés d’organisation. Si une seule expérimentation est possible, autant qu’elle soit le plus risquée possible. » Également consulté par Constance Delaugerre, le syndicat Prodiss (syndicat national des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacle musical et de variété) a indiqué que seule une réouverture des salles à jauge complète était pertinente, car à moins, les salles ne sont tout simplement pas rentables.

Une prise de risque maximum

Seule solution donc, de configuration délicate : tester les volontaires soixante-douze heures avant, en ne faisant rentrer que les négatifs, sans masques. Ainsi, même s’ils prennent le métro avant ou après, ils sont sans risques. Les participants, tous volontaires, devront avoir entre 18 et 45 ans. « Autrement dit, nous précise Constance Delaugerre, on se met en risque maximum pour voir si il y a sur-risque à aller au concert par rapport à rester chez soi. »

On peut donc résumer ce projet de concert-test parisien à une équation : test + port du masque + gestes barrières + vaccin pour les personnes à risque + l’application TousAntiCovid = on peut vivre comme ça jusqu’à ce que tout le monde soit vacciné, en reprenant les échanges et les distractions, si vitaux pour l’homme.

Retrouvez ici tous les détails de ce concert expérimental, « Ambition Live Again », qui s’inscrit dans l’étude SPRING, promue par l’AP-HP : concert-test à l’Accor Arena (Paris), le 29 mai