City Jungle : le murmure de la ville

DISQUE – Les associations de jazz, musique classique et électronique rythment City Jungle, premier album de Mischa Blanos, sorti le 21 mai chez le label français InFiné. Un beau mélange qui invite à une réflexion sur notre rapport à la ville.

À travers son premier album, le virtuose du piano et producteur roumain Mischa Blanos montre sa propre vision de l’alliance entre musique classique et musique électronique. Le piano, utilisé comme un élément rythmique, ne fait qu’un avec les sonorités électroniques et les synthétiseurs foisonnants.

Dans la même lignée que le pianiste Francesco Tristano (lire notre portrait ici), il parvient à faire interagir les instruments de manière très habile et nous plonge avec facilité dans son récit. Mischa Blanos n’en est pas à son premier coup d’essai puisqu’il a déjà sorti deux EPs : Second Nature (2018) et Indoors (2019).

Un sentiment d’évasion

Le pianiste a beaucoup voyagé avec son groupe de techno expérimentale, Amorf. Des expériences aux quatre coins du monde qui se traduisent dans ce premier opus. City Jungle : un titre qui évoque l’effervescence des grandes villes, tout comme le morceau éponyme au tempo accéléré et saccadé qui donnerait presque le tournis.

Une introspection émotionnelle et sonore

Mischa Blanos souhaite traduire les différentes atmosphères et sensations ressenties lors de ses roadtrips. Les rythmiques mettent en musique différents modes de vie. L’artiste joue ainsi sur le contraste d’une jungle urbaine d’où émergent quelques moments de calme et de solitude.

Le voyage commence avec Silicon Road, titre électro-jazz puissant et envoûtant aux notes de piano entêtantes. La ferveur du jeu du pianiste se ressent dès le début. Puis, certains titres comme Steppe ou Crystal se débarrassent de la pression citadine et permettent de s’évader vers une terre isolée. Une introspection émotionnelle et sonore est alors en marche. Le piano limpide et cristallin ne laisse aucun autre choix que de fermer les yeux et faire le vide.

Disparaître dans la foule, explorer l’effervescence d’une ville, se retrouver seul dans l’immensité du désert… City Jungle est une expérience de la vie moderne : la pression de la mondialisation et des relations humaines qui cherchent à laisser la place à la solitude et au repli sur soi. Résultat : on s’évade sans se sentir submergé.

RETROUVEZ TOUTES NOS CHRONIQUES DISQUES ICI
Pourquoi on aime ?
  • Pour le mélange unique entre musique classique, jazz et musique électronique
  • Pour l’invitation au voyage et à l’introspection
C’est pour qui ?
  • Pour les mélomanes qui ne veulent pas choisir entre musique classique et musique électronique
  • Pour ceux qui ont besoin de s’évader
  • Pour ceux qui sont sensibles au piano rythmé de Francesco Tristano ou de Max Richter
Vous aimerez aussi