Pelléas et Mélisande et Powder Her Face au Théâtre de l’Athénée

JEU-CONCOURS – Le Nouvel Opera Fribourg est connu pour secouer l’opéra. Deux de ses productions sont présentées en exclusivité au Théâtre de l’Athénée à Paris. Une version revisitée du mythe de Pelléas et Mélisande et Powder Her Face, un Don Juan féminin sur une musique de Thomas Adès. Classique mais pas has been est partenaire du Théâtre de l’Athénée à Paris et vous fait gagner des places pour ces deux spectacles.

Le concours est à présent terminé. Merci à tous les participants !

Powder her face, du 11 au 18 juin

Ce spectacle est déconseillé aux moins de 16 ans… On comprend : la vie dissolue de la duchesse d’Argyll n’est pas vraiment un modèle à suivre. Avec ses 88 amants, elle agita sévèrement la bonne société britannique de 1963. Oh shocking ! Le génial compositeur anglais Thomas Adès s’est approprié cette page de la rubrique people de l’upper-class pour en faire un opéra. En cela, le compositeur, né en 1971 à Londres, est le digne successeur de Britten qui a choisi, en 1946, de mettre en musique Le Viol de Lucrèce (lire notre récente critique aux Bouffes du Nord ici). Un spectacle pour ceux que les frasques sexuelles des héros et héroïnes d’opéra ne choquent plus : 88 amants ne sont rien à côté des 1003 femmes passées dans le lit de Don Juan ! En savoir plus ici.

Pelléas et Mélisande, du 10 au 20 juin

Après Claude Debussy et Gabriel Fauré, les amours impossibles entre Pelléas et Mélisande font l’object d’une nouvelle mise en musique. Le compositeur Nicholas Stücklin et le metteur en scène Julien Chavaz, les jeunes créateurs du Nouvel Opéra Fribourg, remontent à la source du texte de Maeterlinck pour proposer une nouvelle approche, dont Pelléas est le personnage central.

Cinq chanteurs et un musiciens aux piano et claviers sont mobilisés pour cette méditation musicale, dramatique et visuelle autour de Pelléas et Mélisande. En savoir plus ici.