Festival de Menton : du classique les pieds dans le sable

FESTIVAL – Être perché.e au-dessus de la mer tout en écoutant de la musique classique ? Le festival de Menton (Côte d’Azur) promet, comme chaque année, un rendez-vous suspendu entre ciel et terre, du 31 juillet au 13 août, Au programme pour cette 72e édition : la Cappella Mediterranea et Leonardo García Alarcón, Alexandre Tharaud, Théotime Langlois de Swarte, Bertrand Chamayou…

Créé par l’artiste hongrois André Böröcz et dirigé par Paul-Emmanuel Thomas, le festival de Menton voit se succéder différentes générations d’artistes depuis plus de soixante-dix ans. Nombreux sont les grands noms qui se sont émerveillés devant le décor baroque et intime qu’offrent la Méditerranée et la basilique Saint-Michel Archange : Robert Casadesus, Wilhem Kempff, Marguerite Long, Aldo Ciccolini, Sviatoslav Richter, Maria-João Pires, Jacques Thibaud, et même Jean Cocteau !

Un festival intergénérationnel

Chaque année, le festival de Menton dévoile une programmation éclectique et exigeante portée aussi bien par de jeunes musiciens que par des artistes de renommée internationale. Le concert d’ouverture du 31 juillet en témoigne : le jeune Quatuor Arod et le pianiste Alexandre Tharaud interprètent ensemble Rameau, Haydn et Franck.

Le 6 août, le jeune violoniste Théotime Langlois de Swarte, révélation des Victoires de la musique classique en 2020 joue aux côtés du claveciniste, mais aussi chef d’orchestre des Arts florissants et maître du répertoire baroque, William Christie.

À RETROUVER ÉGALEMENT : La playlist classique de Théotime Langlois de Swarte, violoniste baroque

La jeune génération est à l’honneur lors une soirée de trois concerts dédiée au piano au Palais de l’Europe. La « Nuit du piano » du 2 août met en lumière trois jeunes pianistes : Margherita Santi, Jodyline Gallavardin et Philipp Scheucher. Au programme un beau mélange de Liszt, Mozart, Chopin, Beethoven, Schumann et Ravel !

Toujours au Palais de l’Europe et dans un registre romantique, l’étoile montante du violoncelle Anastasia Kobekina est aux côtes du pianiste Tristan Pfaff (le 1er août) pour interpréter notamment la Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur, opus 38 de Brahms. Côté baroque, le violoniste Evgeny Sviridov et le claveciniste Justin Taylor (le 6 août) proposent une lecture des répertoires de Couperin, Leclair, Rameau et Bach.

À RETROUVER ÉGALEMENT : L’interview perchée #33 d’Anastasia Kobekina
Les grands interprètes

De grands noms du classique se succèdent sur la scène atypique du festival de Menton. Le 3 août, la talentueuse pianiste Beatrice Rana donne un récital rassemblant Bach, Debussy et Chopin. Le violoniste Christian Tetzlaff et le pianiste Lars Vogt promettent, le lendemain, un concert intense et puissant en s’attaquant à Beethoven, Chostakovitch et Schubert.

Le 10 août, le festival de Menton accueille pour la première fois le pianiste lauréat du Concours Chopin de Varsovie (2005) : Rafał Blechacz. Quant à Renaud Capuçon et Bertrand Chamayou, grands fidèles de ce rendez-vous, ils partagent la scène (le 11 août) dans un programme français : Fauré, Saint-Saëns et Ravel. En guise de clôture le 13 août, Menton invite le chef Leonardo García Alarcón et son ensemble Cappella Mediterranea, accompagnés de cinq solistes pour une grande fête.

—-

Quelques dates :

Célia Oneto Bensaid le 5 août. Nemanja Radulovic le 7 août. Alexander Chaushian et Vahan Mardirossian le 9 août. Trio Aquinas le 10 août. Quatuor Aeolina et Camille Poul le 12 août.

Infos pratiques : Le festival de Menton du 31 juillet au 13 août 2021. Toutes les informations sur le site. Billetterie en ligne.