Portrait 2018, Ray Tarantino

Ludovico Einaudi : l’invisible au succès fulgurant

COMPOSITEUR – Pianiste et compositeur italien au style minimaliste, grand discret qui s’exprime peu dans les médias, Ludovico Einaudi caracole en tête des ventes à chaque sortie d’album. Quel est le secret de son succès ?

Une enfance baignée dans la musique

Né le 23 novembre 1955 à Turin, Ludovico Einaudi est un pianiste italien d’influences classiques et contemporaines. Diplômé du Conservatoire Guiseppe-Verdi de Milan et élève de Luciano Berio, il développe des aspects musicaux propres, grandement appréciés du public.

Ludovico Einaudi est initié à la musique par sa mère qui lui donne le goût du piano. Il compose dès son adolescence pour des ensembles classiques et pour la guitare. Plus tard, il incorpore d’autres styles et genres à ses compositions tels que la pop, le rock, le folk et la musique du monde.

Son père fonde en 1933 la maison d’édition Einaudi, spécialisée dans les ouvrages littéraires mais aussi dédiés aux arts. Le petit Ludovico baigne dans un univers d’artistes : peintres, sculpteurs, illustrateurs, designers et musiciens.

Une carrière prospère

Après ses études, Ludovico Einaudi passe plusieurs années à composer dans des formes traditionnelles, de musique de chambre et d’orchestre. On compte ainsi une vingtaine d’œuvres de musique de chambre, neuf oeuvres pour orchestre et six musiques de scène représentées en Europe pour des pièces de théâtre. Il attire rapidement l’attention : sa musique a été jouée dans des lieux tels que le Teatro alla Scala ou le Lincoln Center.

Sa popularité voit le jour dans les années 1990 avec son premier grand succès discographique, The Waves (1996), pièce composée en 13 parties, inspirée du mouvement des vagues.

Bien que sa musique soit très accessible, sa préférence pour les lignes musicales fortes plutôt que pour le superflu la rend substantielle et satisfaisante.   

Gramophone Magazine, critique de The Waves

Dès 2003, Ludovico Einaudi entame une carrière internationale en remplissant toutes ses dates de tournées. En 2009, le compositeur décide d’innover dans ses techniques de composition et s’aventure dans la composition électronique avec sa partition Nightbook et In A Time Lapse, paru en 2013.

Un style recherché et maîtrisé

Les compositions de Ludovico Einaudi suivent les caractéristiques de la composition minimaliste. Le premier aspect est la répétition d’un motif ou d’une cellule mélodique avec quelques variations graduelles. La pulsation est régulière et l’harmonie peut basculer de la tonalité à la modalité et inversement. Les procédés de composition mis en place par les maîtres de l’écriture minimaliste que sont Steve Reich et Philip Glass, sont respectés.

Ensuite, l’ambiance sonore, régulière et constante est essentielle chez Einaudi. En effet, les harmonies sont progressives et peuvent donner l’impression d’écouter du Jazz d’ambiance. Le style est plaisant à écouter, léger et agréable. Les harmonies sont douces et les progressions mesurées.

Une autre caractéristique des compositions de Ludovico Einaudi est la présence de note pédale soutenant cette atmosphère en progression constante. La métrique doit être extrêmement précise tout au long de la pièce.

Un épanouissement via le cinéma et la publicité

La carrière du compositeur est impressionnante à tout point de vue. Notamment sa discographie de bandes sonores pour le cinéma. Doctor Zhivago (2002) a été entièrement composé par ses soins, tout comme la bande-son de Le Grand Voyage de la vie (2006).

La carrière de Ludovico Einaudi doit beaucoup au cinéma. Certains de ses morceaux sont empruntés par les réalisateurs pour les bandes-son de leurs films : Intouchables (2011), This Is England (2006) avec quatre morceaux utilisés, Grace de Monaco (2014) qui a fait l’ouverture de la 67e édition du festival de Cannes, entre autres. L’Italien illustre même des films entiers comme Doctor Zhivago (2002) et Le Grand Voyage de la vie (2006).

La publicité française aime utiliser les œuvres du compositeur. En effet, pour la coupe du monde de football 2014 au Brésil diffusée sur TF1, la mélodie de fond est Primavera, également utilisée dans une campagne publicitaire de Sony. Lancôme a utilisé le titre Experience pour sa campagne publicitaire du produit Advanced Génifique. Dans une des campagnes de sensibilisation de la Sécurité Routière de 2015 pouvait être entendu le titre Fly. Enfin, pour fêter les cinquante ans de l’opticien Krys, une publicité a utilisé la mélodie Run de l’album In A Time Lapse, en 2016…

Un succès indéniable

La discographie de Ludovico Einaudi ne compte pas moins de 36 disques entre 1988 et 2021. L’album Nightbook s’est vendu à plus de 750 000 disques en Europe et a atteint le sommet de tous les hit-parades de musique classique d’Europe. L’album est d’ailleurs disque d’or dans plusieurs pays. L’album Divenire est également un des grands succès du compositeur. Vendu à près de 700 000 unités, cet album lui a permis d’obtenir son premier disque d’or en Italie.

Près de quinze ans après sa sortie, l’album est encore en tête du classement des 50 albums de Jazz les plus venus en France d’après le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP).

Le succès français vient de l’influence du film Intouchables de 2011. Réalisé par Olivier Nakache et Eric Toledano. La bande originale du film est signée par Ludovico Einaudi. Le film comptabilise près de 20 millions d’entrées en France, devenant le deuxième plus gros succès du box-office français. Il devient également le film français au plus grand succès à l’étranger avec 30 millions d’entrées (selon Unifrance). Dès lors, un engouement pour Ludovico Einaudi est apparu avec des milliers de reprises de ses musiques sur YouTube et les plateformes de streaming.

À LIRE ÉGALEMENT : “Vinyles : le hic de la musique classique”
Un soutien exemplaire à l’écologie

Certaines pièces du compositeur, au nombre de 16, sont composées pour soutenir un projet ou une cause. L’exemple le plus parlant est cette collaboration avec Greenpeace. Pour sensibiliser la population à la question du réchauffement climatique et alerter les consciences sur l’état de l’Arctique, Ludovico Einaudi a été déposé par le bateau Arctic Sunrise sur une plateforme flottante au milieu des glaciers norvégiens de Svalbard. L’Elégie pour l’Arctique, spécialement composée pour ce moment, dégage une atmosphère sombre.

Cette action originale fait écho aux 8 millions de personnes qui ont répondu à la campagne Save The Arctic lancée par Greenpeace.

Mais alors, d’où vient ce succès ?

Les amateurs de musique minimaliste (même si le compositeur n’apprécie guère cette étiquette) se plaisent à écouter la musique de Ludovico Einaudi. Grand compositeur de ce siècle, il a su instiller son style au cinéma et à la télévision. Sans le connaître forcément, tout le monde a déjà entendu une de ses oeuvres. Cette capacité à être entendu partout peut attiser la curiosité de certains auditeurs qui se plaisent généralement à écouter davantage sa musique.

La présence du compositeur sur les plateformes de streaming (Spotify, YouTube) mais aussi sur le grand et petit écran donne une visibilité importante à Ludovico Einaudi et alimente son succès. De plus, l’utilisation de ses musiques dans les clips commerciaux de grandes marques françaises soutient l’idée d’une musique qualitative pouvant être appréciée et comprise par le plus grand nombre.

Enfin, son succès vient dans sa capacité à perpétuer la tradition de la composition minimaliste, de plus en plus en vogue en ce moment, tout en y ajoutant une sensibilité personnelle fortement appréciée par le public.