El Gran Teatro del Mundo et les disciples de Lully

DISQUE – Pour leur premier disque intitulé Lully’s followers in Germany, qui paraît le 8 octobre aux éditions Ambronay, l’ensemble suisse El Gran Teatro del Mundo explore le répertoire allemand des Lullystes, disciples du compositeur Jean-Baptiste Lully.

Fondé en 2017, l’ensemble El Gran Teatro del Mundo réunit les violoncellistes Coline Ormond et Yoko Kawakubo, la hautboïste Miriam Jorde Hompanera, le joueur de théorbe Jonas Nordberg, le claveciniste Julio Caballero Pérez, le joueur de viole de gambe Bruno Hurtado Gosalvez, le bassoniste Claudius Kamp et le flûtiste Michael Form. En 2018, l’ensemble a bénéficié du projet européen EEEMERGING+, qui soutient les nouveaux talents de la musique ancienne et repère la crème de la crème des ensembles européens.

À RETROUVER ÉGALEMENT : La playlist du Centre culturel de rencontre d’Ambronay
L’école de Lully en Allemagne

Le disque plante le décor : à la fin du XVIIe siècle, la figure de Louis XIV rayonne au-delà des frontières, notamment dans les états germaniques. L’épanouissement culturel et militaire du royaume de France est à son apogée et le pays est à la fois respecté et craint.

S’il est parfois difficile de se représenter le passé, la musique est un bon moyen d’y parvenir. À travers Lully’s followers in Germany, El Gran Teatro del Mundo explore en profondeur le lullisme, style musical français né à l’époque du Roi-Soleil et tiré du nom de celui qui incarna ce style : Jean-Baptiste Lully (1632-1687).

L’ensemble, spécialiste de musique baroque, rassemble dans ce disque des œuvres de trois Lullystes allemands : Georg Muffat (1653-1704), Georg Philipp Telemann (1681-1767) et Johann Caspar Ferdinand Fischer (1656-1746). Trois compositeurs qui révèlent les phénomènes sociaux, culturels et politiques de l’époque.

En offrant un dialogue entre les compositions de Muffat, Telemann et Fischer, El Gran Teatro del Mundo montre toute l’étendue de ce style « novateur » qui mêle des éléments stylistiques français, italien et allemand. Le disque est l’occasion de découvrir ce répertoire riche et expressif rarement interprété.

« Nous avons rencontré dans ce répertoire un langage familier qui nous faisait apprécier toute l’originalité et l’enthousiasme de ces compositeurs qui ont enrichi ce style étranger par leurs propres accents et qui n’ont pas hésité à se l’approprier », indique l’ensemble. La musique de ces compositeurs est ici livrée par une poignée de musiciens qui nous ouvrent les portes d’une époque complexe et foisonnante.

El Gran Teatro Del Mundo, Lully’s followers in Germany (Éditions Ambronay), sortie le 8 octobre aux éditions Ambronay.