Le portrait le plus célèbre de Debussy vendu à la Philharmonie

ENCHÈRES – Le 12 octobre, la maison de ventes parisienne Ader proposait aux enchères le portrait de Claude Debussy peint par Jacques-Emile Blanche (1861–1942). Le tableau a été préempté par la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris.

Proust, Stravinsky, Cocteau, Gide, Debussy… nombreux sont ceux à être passés entre ses pinceaux. Jacques-Émile Blanche (1861–1942), sans doute l’un des plus grand portraitistes parisiens de la fin du XIXème siècle, continue encore de faire parler de lui. A l’occasion des 160 ans de la naissance de Claude Debussy, la maison de ventes Ader proposait, mardi 12 octobre aux enchères son portrait réalisé par le peintre en 1902.

LIRE ÉGALEMENT : « La Philharmonie des enfants : voyage au pays des sons »

Écrivain en vue, pianiste, collectionneur, mémorialiste et journaliste, Jacques-Émile Blanche n’a pas eu besoin de vendre ses toiles pour vivre. Il peint par amour pour l’art et par amitiés pour ses modèles. “Il va fréquenter toute l’intelligentsia artistique : écrivains, peintres et tous les gens du domaine de la musique”, explique maître Xavier Dominique, commissaire priseur qui, avec maître David Nordmann a orchestré, la vente de ce tableau estimé entre 80 000 et 120 000 euros.

Proposé aux enchères le 12 octobre par la Maison de ventes ADER, il a été préempté par la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris à 281 600 €, multipliant par trois son estimation basse.Le tempo des enchères a été donné par des enchérisseurs français, américains et anglais, aussi bien amateurs de tableaux que de musique, conjuguant parfois les deux passions. 

Le portrait de Marcel Proust par Jacques-Émile Blanche est actuellement au Musée d’Orsay. Celui d’Igor Stravinsky au Musée de la musique à Paris.

Informations et renseignements.