Astrig Siranossian
© Pauline Maillet

La playlist classique d’Astrig Siranossian, violoncelliste

PLAYLIST – La violoncelliste française d’origine arménienne Astrig Siranossian revient sur des interprétations qui ont marquées son apprentissage de l’instrument et son histoire.

En janvier, Le Monde l’a dit : Astrig Siranossian est l’une des promesses de l’année 2021. Joliment et justement surnommée la « petite étoile » (un hommage éthymologique à Astrée, la « fille-étoile »), la violoncelliste nous a enchanté en 2020 avec Dear Mademoiselle, album hommage à Nadia Boulanger qui réunissait des pièces de la compositrice mais aussi de ses élèves, comme Michel Legrand, Philip Glass et Astor Piazzolla.

En cette fin d’année, elle propose chez Alpha Classics un disque Saint-Saëns et interprète le premier concerto pour violoncelle, accompagnée par la Philharmonie Südwestfalen et son chef Nabil Shehata.

Empêchée de se produire en concert depuis la pandémie, elle joue ce 1er décembre à guichet fermé à la Cité de la musique, un concert sur instrument de musée avec le pianiste Nathanaël Gouin, un programme consacrée à Dear Mademoiselle : « La scène est l’essence même du partage musical car c’est un dialogue avec un public qui nous prête son temps pour une soirée qu’il ne tient qu’à nous de guider. Ce récital sera sur deux des pianos de Nadia Boulanger, ce qui nous rajoute un cran d’émotion », détaille Astrig Sironossian.

Riche en émotions également, sa playlist revient sur des interprétations qui ont marqué son apprentissage et son histoire.

Une playlist à retrouver sur notre chaîne YouTube.

Mais laissons-lui la parole…

Frederic CHOPIN – Ballade n°4 en fa mineur op. 52.

« A 14 ans je quittais le foyer familial pour entrer au Conservatoire supérieur de Lyon (CNSMD) et l’accès à Internet ne m’était possible uniquement sur l‘ordinateur du bureau de l‘association des élèves. Avec mes camarades, nous aimions passer du temps à naviguer entre les vidéos et, un jour, je suis tombée sur cette interprétation de Samson François (1924-1970) et en ai eu les larmes aux yeux. Mon père, Alexandre, qui a été durant des années directeur du conservatoire de Romans, a toujours adoré passer du temps à jouer les plus beaux répertoires de piano pour toute la famille.

Je pense que cette émotion, au-delà du jeu de Samson François, a été de découvrir que la réalisation cinématographique peut magnifiquement accompagner une œuvre et mettre en valeur un musicien sans prendre le dessus sur la mélodie.

Gabriel FAURÉ – Berceuse opus 16 pour violoncelle et piano.

Christian Ferras interprète ici la Berceuse de Fauré. C’est une vidéo que je regarde très souvent et qui m’émeut autant qu‘elle me fait sourire. Je trouve cela merveilleux de plonger ainsi dans une soirée de salon et écouter un tel bijou de musique.. Le tout, en ayant l’impression que Christian Ferras revient des cuisines avec ses manches retroussées ! L‘humanité et la simplicité de l’événement m‘ont toujours émue.

LIRE ÉGALEMENT : La playlist classique de Paul-Fathi Lacombe, du quatuor Ellipsos
Johann Sebastian BACH – Toccata et Fugue en Ré mineur BWV 565.

Le German Brass interprète ici la Toccata et Fugue en Ré mineur au festival Swinging Bach (Leipzig). La musique de Bach a toujours été présente dans ma vie. Mes parents m‘ont bercée avec les Passions et œuvres pour clavier. Le Swinging Bach festival est un événement merveilleux, 24 heures sur la place du marché à Leipzig où le public assiste à une célébration de la musique du compositeur à travers tous les genres. J‘ai toujours eu un faible pour les cuivres et les extrêmes décomplexées de leurs arrangements.

Walt DISNEY – Jazz Band contre Symphony Land, série Silly Symphonies

J‘aime énormément les anciens dessins animés et je trouve merveilleux cette façon de raconter des histoires simplement à travers un accord sons et dessins. J’aime particulièrement cet épisode de la série de Disney, Silly Symphony (1942), qui raconte l‘histoire de Juliette et Roméo version musique classique et jazz. 

LIRE EGALEMENT : Lili Boulanger (1893-1918), ou les mystères de la création musicale
Fred ASTAIRE – Improvisation

Fred Astaire et un incroyable danseur. Dites-vous que cette improvisation a été tournée en une prise. J‘ai toujours été  fascinée par le travail de précision de Fred Astaire, et je regarde assez souvent ses vidéos, notamment ses danses avec ses merveilleuses partenaires. Le travail de couple en danse est ce qui m‘inspire dans le travail de précision qui doit sembler naturelle au public, notamment en musique de chambre. »

Une playlist à retrouver sur notre chaîne YouTube.
En concert à amphithéâtre de la Cité de la musique (Philharmonie de Paris), mercredi 1er décembre à 20h30.