Du classique en temps de confinement