Bordeaux : rencontre avec Ivan Ilic le mardi 27 janvier mamco_concert_ivan_ilic_12_11_2014chead_baptiste_coulon_001 Full view

Bordeaux : rencontre avec Ivan Ilic le mardi 27 janvier

©Baptiste Coulon

LIVRE – Le 27 janvier 2015, 17h30, à la Librairie Mollat à Bordeaux : rencontre récital d’Ivan Ilic. Le pianiste s’est associé à la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD) pour éditer un livre d’art étonnant sur le compositeur Morton Feldman.

Le titre de ce livre n’est pas tout à fait lisible. Une partie des lettres se trouve sur la quatrième de couverture. « Detours Which Have To Be Investigated » – que l’on pourrait traduire par « Des détours à explorer » est mystérieux, à l’image du compositeur Morton Feldman, objet de ce livre.

Feldman ? Mais si ! Les lecteurs de ce blog se souviennent de ce génial compositeur américain, de son quatuor à cordes qui dure quelques cinq heures, de son « Palais de Mari », coeur d’un très beau disque récemment édité par le pianiste Ivan Ilic.

©Stefan Botez

Ce pianiste américain est à l’origine de cet objet. Invité à disserter sur l’art avec des étudiants de la HEAD, Haute école d’art de design de Genève, il a enthousiasmé les jeunes artistes en parlant de Feldman, sa musique planante, ses relations avec des artistes comme Jackson Pollock, Mark Rothko, Philip Guston et ses petites phrases géniales sur la musique.

Un exemple en passant : « La question est… la musique est-elle une forme d’art? … ou est-ce qu’elle a toujours été du showbiz basé sur une sorte de petite capacité de concentration… Ce que j’entends par showbiz c’est le showbiz extravagant. C’est quand un nouveau morceau de Boulez est présenté dans une salle chic de Paris, comme un monologue de Sarah Bernhardt, sans les envolés lyriques bien sûr. » Le livre contient aussi une photo inédite et irrévérencieuse de John Cage, jeune.

Une autre pépite est cette discussion entre Elliott Carter et Feldman publiée ici (une pépite trouvée par Ivan Ilic et offerte avant la publication du livre aux lecteurs de ce blog !)

La rencontre, initiée par l’artiste plasticien français Benoit Maire a fait naitre vidéos et photos. « Detours Which Have To Be Investigated » est un livre enrichi d’un disque (Le palais de mari par Ivan Ilic) et d’un DVD de trois vidéos des étudiants inspirées par la musique. A l’heure où beaucoup s’interrogent sur l’intérêt d’associer la création vidéo à la musique classique, cet objet est un bel exemple d’association réussie, fruit d’une réflexion artistique commune.

Librairie Mollat  organise mardi 27 janvier une rencontre/concert avec Ivan Ilic, Benoit Maire que j’aurai le plaisir de présenter.

Leave a comment